Blanchiment des dents

Généralités

Les parties les plus visibles du visage sont les yeux et les dents. Les dents saines et blanches témoignent d’une apparence soignée et exigente. Avec des dents éclatantes nous sommes plus jeunes et plus beaux, les dents blanches c’est un signe de beauté, de santé et de jeunesse sans aucun doute. Pendant de longues années, la plupart des gens ont des dents blanches donc on ne s’en occupe pas trop mais après, à cause de la consommation du thé, du café, du vin rouge et de la cigarette, les dents perdent de leur éclat et de leur blancheur. Grâce aux techniques de blanchiment modernes, la couleur jaunâtre des dents peut être diminuée ou complètement supprimée. Les dents peuvent être recouvertes de plaque ou de tartre. Un détartrage et un polissage des dents suffisent à éliminer ces tâches. La coloration peut se trouver dans l'émail et dans la dentine des dents. Ceci peut être causé par la carie, le tabac ou certains médicaments. L’hygiéniste dentaire doit donc enlever d’abord la plaque et le tartre pour polir ensuite la surface des dents. Dans tous les cas, un nettoyage professionnel doit précéder le blanchiment au fauteuil ou le blanchiment à domicile.

Le blanchiment dentaire est un procédé sécuritaire qui éclaircit les colorations de l'émail et de la dentine en utilisant une solution blanchissante qui est le peroxyde de carbamide ou le peroxyde d'hydrogène. Cette solution mise en contact prolongé avec une dent casse les pigments qui se sont formés avec les années. L’origine des colorations peut être donc de deux types : les colorations superficielles qui sont faciles faciles à éliminer par le détartrage (tabac, café, thé, vin, etc.) ; et les colorations en profondeur à caractère héréditaire.

Le blanchiment dentaire est une technique relativement récente en dentisterie esthétique. Presque tout le monde peut bénéficier d’un blanchiment des dents. Il y a toutefois certains cas où le traitement pourrait ne pas être efficace. En examinant votre denture votre dentiste peut évaluer l’efficacité du traitement. Le blanchiment est déconseillé aux femmes enceintes ; aux gens ayant des obturations (plombages) défectueuses ; aux gens allergiques au peroxyde ; aux gens souffrant de gingivites, de parodontites ou de caries avancées. Il est bon à savoir que:

  • les obturations (plombages), les couronnes ou les facettes céramiques ne se blanchissent pas au peroxyde.
  • les dents jaunâtres blanchissent mieux que les dents grisâtres.
  • les fumeurs auront des résultats limités s'ils ne s'abstiennent pas de fumer.
  • le blanchiment n'est pas à vie, il faut le refaire de temps en temps.
  • les degrés de blanchiment peuvent varier d'une personne à l'autre.

Les différentes techniques de blanchiment

1. Le blanchiment au fauteuil

La procédure consiste à effectuer l’intégralité du blanchiment chez le dentiste en une ou deux séances avec des produits très concentrés. A l’aide de la technologie la plus moderne, en moins qu’une heure vous pouvez gagner de 6 à 8 teintes. Pour ce faire on utilise la lampe de blanchiment "Discus Zoom". Le blanchiment est précédé d’un détartrage fait par un dentiste ou un hygiéniste dentaire agréé ce qui prépare les dents pour le blanchiment. Cela prend environ 45 minutes. Le processus du blanchiment prend 45 minutes: trois fois 15 minutes sous la lampe Zoom. C’est l’effet conjugué du gel dentaire et la lumière UV qui va permettre ce blamchiment. Un produit protecteur est également  appliqué sur la gencive, des analgésiques sont également à votre disposition au cas où vos dents deviendraient trop sensibles pendant le traitement. L’utilisation des lunettes de protection est obligatoire.

Après le blanchiment, les dents peuvent être sensibles durant quelques jours ce qui est un phénomène tout à fait normal et ce qui peut être traité très facilement avec des analgésiques que vous pouvez demandez à la clinique. Afin de garder le résultat du blanchiment le plus longtemps possible, il est conseillé de ne pas consommer des produits alimentaires qui peuvent colorer les dents (comme par exemple: café, thé, coca, vin rouge, sauces rouges). Si vous fumez, nous vous conseillons d’arrêter le tabac pendant 5 jours pour éviter les taches de nicotine sur les dents récemment traitées.

Le blanchiment au fauteuil est un processus sans danger et il n’endommage ni les dents, ni les plombages, ni les couronnes. Il peut provoquer une petite sensibilité provisoire.

zoom1

2. Le blanchiment dentaire à domicile

Grâce à cette technique, qui peut éventuellement compléter une séance de blanchiment au fauteuil, on peut éclaircir ses dents de jour en jour. Afin d’obtenir l’effet souhaité, il est nécessaire de répéter l’opération 10-12 fois. L’utilisation de la gouttière est confortable. Grâce à sa matière souple, on peut la conserver pendant toute la nuit.
Tout d’abord on doit prendre l’empreinte des dents du bas et du haut. Les techniciens préparent la gouttière en quelques heures. Vous devez mettre le gel de blanchiment dans la gouttière avant chaque utilisation. Il faut poser les gouttières pour toute la nuit: un changement visible est possible même en une seule nuit. Dans la plupart des cas, 5 à 8 nuits suffisent largement. Les meilleurs résultats sont obtenus sur les dents légèrement teintées. Les tâches foncées mettrons plus de temps à réagir au traitement. Le degré d’éclaircissement varie d’un patient à l’autre, selon la durée d’utilisation du système.

feheritosin

Risques éventuels et effets secondaires

Pendant le traitement, vous pouvez ressentir des sensibilités. Ceci n’est absolument pas dangereux. Il suffit d’arrêter le blanchiment à domicile pendant 2 ou 3 jours. Différentes études et recherches ont prouvé que les techniques de blanchiment, lorsque le protocole est respecté, ne comportent aucun risque.
En général, les résultats sont durables en sachant qu’il est conseillé de refaire de temps en temps la procédure de blanchissement.

Témoignages

Un grand merci à vous tous. Malgré des moments un peu laborieux … Je repars très contente du résultat et heureuse de ne plus avoir d’élément étranger dans ma bouche. C’est une délivrance …

Eliane Clémence

LE PASSEPORT IMPLANTAIRE

Le passeport implantaire est destiné à faciliter le suivi de votre traitement. Nous vous recommandons de bien le conserver et de le présenter à chaque rendez-vous chez votre praticien.

Le passeport implantaire contient des informations importantes sur la zone opérée, le type d'implant, la date de la pose de l'implant, le diamètre et la longueur de l'implant, le numéro de lot. L'exactitude des données est certifiée par la signature du chirurgien-dentiste et le cachet du cabinet dentaire.